Mostafa Melsa

ignorance et arriération

Posted on: septembre 28, 2012

Il est parfaitement du droit des grandes puissances – qui méprisent l’ignorance et l’arriération – de douter des valeurs et des idées des musulmans et de n’y voir que matière à dérision, du moins tant que ces musulmans présentent de tels affligeants modèles de sous-développement humain. Cheikh Mohamed Ghazali (1917 – 1996)

Publicités
Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Votre agenda

septembre 2012
L M M J V S D
    Oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Rubrique

Archives

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :