Mostafa Melsa

Farah Chamma: Comment puis-je croire en vous ?

Posted on: juin 12, 2013

 

Que de fleurs s’épanouissent sans être vues. Que de « fidèles » n’iraient pas à la mosquée si Dieu seul les y voyait. MM

Etudiante de 19 ans, Farah Chamma chante le désenchantement de la jeunesse arabe face à l’utilisation politique et sociale de la religion et face aux incertitudes sur leur avenir.

Le poème sonne comme un appel au secours de la jeunesse arabe.

Clic ici http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=vVodbIi798w#!

Publicités
Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Votre agenda

juin 2013
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Rubrique

Archives

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :