Mostafa Melsa

La catastrophe de l’enseignement public au Maroc était prévisible

Posted on: février 6, 2015

Et si l’état actuel de l’éducation au Maroc était tout à fait prévisible depuis 50 ans?
Et si l’état catastrophique était prémédité par une élite bien établie qui souhaitait continuer à avoir la mainmise sur le Maroc?
C’est ce que laisse entendre cette lettre envoyée par Charles-André Julien, éminent historien français spécialiste du Maghreb. Au lendemain de l’indépendance, il fut invité par Mohammed V à fonder l’Université marocaine, et fut à cet effet nommé premier doyen de la Faculté des Lettres à Rabat. Cette lettre a été adressée à M. Bennani, Directeur du Protocole de Mohammed V.

Clic ici La catastrophe de l’enseignement public au Maroc était prévisible

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Votre agenda

février 2015
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

Rubrique

Archives

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :