Mostafa Melsa

Archive for the ‘Lu pour vous’ Category

 

 

 

Cet ouvrage sur l’algorithmique définit une nouvelle méthodologie pratique et simple pour l’initiation à l’algorithmique.

Appliquée par Mr Omar DRISSI KAITOUNI, durant plusieurs années d’enseignement pédagogique de l’algorithmique, cette méthodologie s’adresse aux futurs techniciens de l’informatique dans l’entreprise.

L’ouvrage de Mr DRISSI KAITOUNI, propose une démarche progressive à ceux qui veulent écrire des algorithmes. Le livre présente plus particulièrement la modélisation d’un algorithme au moyen d’un langage proche du langage courant, le passage au programme et la mise en œuvre du programme.

Les exercices, qui occupent une bonne partie du livre, sont intégralement corrigés afin que le lecteur puisse progressivement utiliser les connaissances acquises. Par ailleurs les algorithmes et programmes sont présentés pour constituer une bibliothèque de base à l’écriture des programmes logiciels pour les systèmes d’informations d’entreprises.

Le livre s’adresse aux étudiants des premiers et seconds cycles, de l’enseignement supérieur, qui débutent l’apprentissage de l’algorithmique.

Il  sera également utile aux professionnels qui veulent mettre en place des systèmes logiciels avec des programmes de base pour l’automatisation des systèmes complexes.

Professeur Omar DRISSI KAITOUNI,

Docteur en Informatique, PHD, Université de RENNES I, RENNES, France

 

 

 

Aïd Al Fitr L’Aïd el-Fitr est la fête musulmane marquant la rupture du jeûne du mois de ramadan.. Elle est aussi parfois appelée Aïd es-Seghir la petite fête par opposition à Aïd el-Kebir, la grande fête (fête du sacrifice).

La date de l’Aïd el-Fitr est le jour suivant le dernier jour du mois sacré de Ramadan, c’est à dire le premier jour du mois de shawwal.

Le fidèle s’acquitte de l’aumône de la rupture du jeûne ou Zakat el-Fitr. La prière (salat ul aïd) a lieu en début de matinée et est effectuée soit dans une mosquée, soit dans un mossalla permettant de rassembler plus de fidèles. La tradition musulmane ou sunna veut que le fidèle prenne son petit déjeuner (préférablement composé d’aliments sucrés) avant de se rendre à la prière. Après la prière et selon les pays, les fidèles visitent leurs proches et amis afin de leur présenter les voeux de l’Aïd.

……Clic ici aid al fitr et zakat

bonne fête !

Avec ce qui se passe à Al-Hoceima, on n’a pas fini, et on ne finira pas, d’entendre des commentaires qui vont du « vert au pas mûr », accompagnés de toutes sortes d’images de scènes des plus attendrissantes aux plus choquantes !

Ce faisant, rares sont ces colporteurs de bonnes et/ou de mauvaises nouvelles et ces commentateurs plus ou moins autorisés qui savent de quoi ils parlent…à commencer par la ville d’Al-Hoceima elle-même !

C’est pourtant une précaution nécessaire. Même si elle n’est pas suffisante !

pour, au moins, savoir de quoi on parle,

Clic ici Al Hoceïma

 

«L’exception marocaine», mythe ou réalité?

Une question qui revient souvent dans le débat public depuis le «printemps arabe». Si elle a pu faire débat, voire controverse   ces dernières années, force est de constater, avec l’historien, que six décennies plus tôt, les conditions dans lesquelles le pays avait entamé l’ère de son indépendance politique comportait une assez forte dose d’exceptions. Au moins trois faits marquants peuvent illustrer cette «exception marocaine».

Clic sur l’image pour l’agrandir et lire le texte de présentation de cet ouvrage très intéressant.

Economie politique, et politiques économiques au Maroc

Il y’a 11 ans de cela, un peu plus que jour pour jour, hamid Barrada de Jeune Afrique avait interviewé le Dr Saad Eddine el-Othmani, alors secrétaire général du PJD qui s’apprêtait à se lancer dans la bataille des élections législatives de 2007 avec la ferme intention de les remporter.

 

Retour sur une interview très édifiante maintenant que le Dr Saad Eddine el-Othmani est chef du gouvernement !

 

Petit extrait relatif à l’alcool :

Q/ Le tourisme est inséparable des plaisirs de la vie que proposent les boîtes et les bars. Interdisez-vous la consommation d’alcool ?

R/ Aucune restriction pour les touristes, encore qu’il ne me semble pas que ce soit ce qui les attire au Maroc.

Q/ Et pour les musulmans ?

R/ La loi interdit la vente d’alcool aux musulmans.

Pour lire l’intégralité de l’Interview, clic ici  Faut il faire confiance aux islamistes

 

88% des entreprises familiales aux USA croient que la même famille contrôlera l’entreprise pour les cinq prochaines années, mais les statistiques de succession contredisent cette croyance. Environ seulement 30% de ces entreprises familiales survivent à la deuxième génération, 12% durent jusqu’à la troisième, et environ 3% seulement prospèrent à la quatrième génération ou au-delà.

Si aux Etats Unis, les entreprises familiales souffrent d’une absence claire de planification de la succession et que moins de 30% survivent jusqu’à la deuxième génération, que pourrons nous dire au sujet de l’entreprise familiale marocaine ? C’est une question très importante que doivent se poser une vingtaine de grands groupes familiaux marocains qui réalisent à eux seuls 25% à 30% du PIB national.

lire la suite ici Bath Management (Enregistré automatiquement)

education-vs-corruption


Votre agenda

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Rubrique

Archives

Catégories